• Compagnie
    Propos artistique
    Une écriture chorégraphique qui met en corps et en scène une pensée de la résistance
  • Compagnie
    Didier Théron - Parcours
    Une écriture chorégraphique qui met en corps et en scène une pensée de la résistance
  • Compagnie
    Création
    Une écriture chorégraphique qui met en corps et en scène une pensée de la résistance
  • Compagnie
    équipe
    Une écriture chorégraphique qui met en corps et en scène une pensée de la résistance
  • Compagnie
    Partenariat
    Une écriture chorégraphique qui met en corps et en scène une pensée de la résistance

Didier Théron - parcours

Né à Béziers, vit et travaille à Montpellier. Autodidacte, il se forme à la danse auprès de Merce Cunningham, Dominique Bagouet, Trisha Brown et suit au Japon l’enseignement du maître Zen Harada Tangen.

1987 : Fonde sa compagnie.
1988 : Reçoit le Premier Prix de Chorégraphie aux Hivernales d’Avignon sous la présidence de Dominique Bagouet pour sa création Les Partisans.
1993 : Première tournée au Japon à Tokyo et Mito.
1995 - 1996 : Lauréat Villa Kujoyama à Kyoto au Japon.
2010 : Sa pièce Harakiri est nominée pour trois Robert Helpmann Awards en Australie. Shanghai Boléro est créé pour l’Exposition Universelle de Shanghai. 
2013 : Reçoit le Grand Prix Setouchi 2013 pour l’ensemble des performances GONFLES/Véhicules presentées lors de la triennale 2013 du 17 octobre au 20 octobre.
2014 : Crée la pièce 14 et les fantômes, une chorégraphie en mémoire à 1914 et sur le rôle de l’État dans nos vies d'hier et d'aujourd’hui.
2015 : Didier Theron élabore suite aux événements de janvier 2015 en France avec l’ensemble de son équipe le projet ALLONS Z’ENFANTS.

2016
 : La Compagnie est invitée pour la nouvelle création AIR à la Triennale internationale d’Art Contemporain SETOUCHI 2016, la Triennale internationale d’Art Contemporain AICHI 2016, au Festival de Shizuoka - Japon, au PIFA Philadelphia International Festival of the Arts – USA.

Le 26 avril 2016, Didier Théron etait invité officiel de l’Elysée pour la réception de Gouverneur d’Australie Peter Cosgrove en reconnaissance du rayonnement international de la Compagnie.   

Parallèlement à ce travail de création, Didier Théron enracine sa compagnie dans le quartier populaire de la Mosson à Montpellier, où il a créé, en 2004, avec l’aide des collectivités locales, l’Espace Bernard Glandier, lieu dédié à la recherche et à la création chorégraphique.
Sa recherche chorégraphique explore les notions d’écriture, de graphie et de mesure, se centre sur le langage du corps, faisant appel à la pulsion maîtrisée, au trait brut mais épuré, à l'inscription de la composition dans l’espace, pour révéler la danse comme une parole totale. Elle amène à des rapprochements avec la littérature, les arts plastiques et le son.      

 

COLLABORATIONS

Daniel Buren — Plasticien
Noritoshi Hirakawa — Plasticien
Jacqueline Sudaka-Benazeraf — Écrivain
Michèle Murray — Chorégraphe
Thomas Guggi — Producteur
Gérôme Nox — Musicien
Donald Becker — Plasticien Scénographe
Jean Marc Bourg — Comédien
François Richomme — Musicien

Depuis 1988, la compagnie Didier Théron présente son travail sur de nombreuses scènes internationales et développe des collaborations partout dans le monde que ce soit en Europe — Angleterre (The Place — London), Ecosse (Tramway — Glasgow / Edinburgh festival — Edimbourg), Allemagne (Mousomturm — Frankfort / Halleschen Ufer – Berlin / Aix-la-Chapelle — Ludwig Forum), Tchéquie (Prague), Slovaquie, Ukraine (Théâtre de Kiev / Théâtre d’Odessa), Espagne (Festival de Séville / Festival de Valence) : en Asie — Japon (Performing Art Festival — Shizuoka / Tokyo), Hong-Kong (Hong-Kong Art Festival), Chine (Shanghai World Expo), Inde et Pakistan : en Amérique du Sud — Colombie et Bolivie : en Afrique — Mozambique (Maputo Theater) : en Australie (PICA, His Majesty's Theatre — Perth / Performance Space — Sydney) : aux Etats-Unis (Dance Space Project — New York).